solution-cicatrices-boutons-acne

5 Solutions Pratiques pour Enlever les Cicatrices de Boutons

Vous avez passé l’adolescence depuis plusieurs années maintenant, mais les boutons d’acné ont laissé des traces visibles sur votre peau ? Lisez donc notre article pour vous aider à trouver une solution efficace et durable pour faire disparaître ces marques disgracieuses. Pour estomper les cicatrices de boutons, vous avez déjà certainement essayé tout un tas de crèmes, à l’efficacité plus ou moins démontrée… Voici les solutions pratiques et naturelles que nous vous proposons.

Dans cet article :

La prévention pour limiter les cicatrices d’acné

Pour atténuer les marques existantes et prendre de bons réflexes, voici quelques recommandations.

Laissez vos boutons d’acné tranquilles !

Non, l’acné ce n’est pas joli. Mais plus vous chercherez à vous en débarrasser en perçant ou pressant vos boutons, et plus vous aurez de marques qui elles, risquent de durer beaucoup plus longtemps. En faisant cela, vous ne faites qu’aggraver l’inflammation, et vous risquez même d’étendre l’infection.

Soyez doux avec votre peau

Oubliez les nettoyants pour visage trop agressifs, ceux-ci ne feront qu’amplifier le phénomène. Utilisez donc un nettoyant doux, non abrasif, et non comédogène. Pour un lavage en douceur, optez si possible pour des produits bio et sans sulfates.

Buvez de l’eau

La peau, abîmée ou non par les cicatrices, a constamment besoin d’eau. Aussi, buvez minimum 1,5 litre d’eau par jour. Si vous avez du mal à boire de l’eau plate, tournez-vous vers les eaux pétillantes, ou éventuellement les eaux aromatisées sans sucre.

Veillez à votre alimentation

Dans le même registre, toujours pour prendre soin de votre peau en général, faites attention à ce que vous mangez. Évitez les excès de gras, de sucre et d’alcool. Privilégiez les légumes et les fruits, et plus particulièrement ceux riches en antioxydants, excellents pour régénérer l’épiderme.

Ne vous exposez pas sans protection solaire

L’ennemi n°1 de la peau ? Le soleil. Après une exposition prolongée sans protection adaptée (écran solaire, chapeau à larges bords), vos cicatrices ressortiront encore plus, par effet de pigmentation. Pour éviter cela, badigeonnez-vous de crème solaire !

enlever-cicatrice-acne

Les différents types de cicatrices de bouton d’acné

Toutes les cicatrices ne se ressemblent pas, voici les différentes formes qui existent :

          • Marques pigmentaires : ce sont des cicatrices de longue date, qui forment des taches brunes.
          • Traces résiduelles : de couleur rouge, ce sont des cicatrices de boutons récents, qui ont du mal à partir. Les peaux claires y sont particulièrement sujettes.
          • Cicatrices hyper ou hypotrophiques : des marques anciennes, qui forment une bosse ou au contraire un creux à l’endroit où se trouvait le bouton d’acné.

Quel que soit le type de marque, il est possible de l’atténuer ou voire même de la faire disparaître complètement grâce à ces astuces. Pour voir des résultats avec ces traitements, soyez attentifs à bien respecter les indications données, et surtout, faites preuve de patience.

Les 5 solutions pratiques pour enlever vos cicatrices

Que vous soyez en pleine poussée d’acné, ou que celle-ci soit derrière vous, vous devez absolument prendre soin de votre peau avec délicatesse. Vous pouvez lire notre article concernant les traitements naturels contre l’acné. Pour ce qui est des cicatrices de bouton percé, voici nos solutions naturelles et efficaces.

Le jus de citron : solution n°1

Réputé pour être un excellent agent blanchissant, le citron peut faire des miracles sur vos cicatrices d’acné, notamment si celles-ci sont pigmentaires (plus foncées que votre couleur de peau habituelle). Pour utiliser cette astuce :

  1. Pressez un citron, et imbibez un coton avec le jus
  2. Laissez poser le coton une dizaine de minutes, de préférence le soir, sur la cicatrice.
  3. Rincez ensuite à l’eau claire.

Attention à ne pas abuser de cette technique, qui sur le long terme pourrait aussi agresser votre peau.

L’aloe vera : solution n°2 

Voilà l’ingrédient de la situation ! Dès lors qu’un bouton d’acné a un peu de mal à cicatriser, servez-vous de l’aloe vera. Cicatrisant et régénérant, il aidera votre peau à redevenir nette.

  1. Après vous être lavé les mains, appliquez une petite noisette sur le bouton récalcitrant.
  2. Massez doucement jusqu’à pénétration.
  3. Renouvelez aussi souvent que nécessaire.

Les huiles végétales : solution n°3 

Autre solution particulièrement efficace pour le traitement des cicatrices d’acné : les huiles végétales. Ces dernières sauront hydrater votre peau comme il se doit, et faire en sorte que vos cicatrices ne soient plus qu’un vilain souvenir. Aussi, l’huile de ricin est tout particulièrement indiquée, en raison de ses vertus nourrissantes et cicatrisantes. Appliquez quelques gouttes sur une peau propre au moment du coucher, en massant doucement.

Les huiles essentielles : solution n°4

Mélangées à une huile végétale, les huiles essentielles peuvent également vous aider à atténuer vos cicatrices. Pour les cicatrices pigmentaires, optez pour l’huile essentielle de citron. Pour les cicatrices résiduelles (plutôt rouges et récentes), préférez l’huile essentielle de tea tree, à l’action antibactérienne et anti-inflammatoire.

miel-cicatrice-bouton

Le miel : solution n°5

Pour apaiser une peau abîmée, rien de tel que le miel. Plus particulièrement le miel de manuka, reconnu pour ses propriétés antibactérienne et cicatrisante pour la peau. Son utilisation est très simple : appliquez une noisette de miel sur vos cicatrices, et laissez poser une vingtaine de minutes avant de rincer. Vous pouvez répéter l’opération chaque jour jusqu’à constater une amélioration.

Le mot de la fin

Si vous ne deviez retenir qu’une chose de cet article, c’est de prendre grand soin de votre peau, elle vous le rendra bien ! Et si malgré tous ces traitements vous n’arriviez pas à obtenir un résultat satisfaisant, je vous recommande de consulter votre dermatologue. Celui-ci vous prescrira alors des crèmes spécifiques, voire éventuellement des séances de laser ou de chirurgie réparatrice. Et vous, quelles sont vos astuces contre les cicatrices ?

 

traitement-naturel-cheveux-cassants

Cheveux Cassants ? Adoptez les Traitements Naturels

Après avoir subi de trop nombreuses agressions, les cheveux s’assèchent, s’emmêlent plus facilement, et deviennent cassants. Apparaissent alors des fourches, puis des frisottis disgracieux et indomptables. À chaque brossage, vous constatez de plus en plus ce phénomène, parfois couplé à la chute de cheveux. Si ce problème vous touche, cet article est vraiment fait pour vous ! Découvrez quelles sont les causes des cheveux secs et cassants, mais surtout, quels traitements naturels adopter pour y remédier.

Petit test : avez-vous vraiment les cheveux trop cassants ?

Saviez-vous qu’un cheveu en pleine santé pouvait s’étirer jusqu’à 30 % de sa longueur initiale ? Afin d’évaluer l’état de votre chevelure, voici un petit test tout simple à réaliser. Prenez l’un de vos cheveux, pincez-en chaque extrémité, et tirez doucement. Vous serez alors surprise de voir à quel point celui-ci peut s’étendre.

Lorsqu’il atteint son élasticité maximale, il finit par casser. Plus la casse est rapide, et plus il devient urgent de prodiguer un soin de qualité à votre crinière. Pour cela, optez pour des ingrédients naturels, qui n’agresseront pas la fibre capillaire. Pensez aussi au passage à examiner la pointe du cheveu, son extrémité doit être nette, et non fourchue ou dédoublée. 

Pourquoi avez-vous les cheveux cassants ?

Avant de vous intéresser aux traitements naturels pour réparer votre chevelure, penchez-vous d’abord sur les causes pour mieux cerner le problème. Brushings quotidiens, lissages ou encore colorations chimiques trop fréquentes sont autant de causes possibles. Ces manipulations assèchent la fibre, qui petit à petit perd de sa vitalité, et commence à fourcher sur les pointes. À terme, elle devient cassante au moindre coup de brosse.

Prenez donc garde à ne pas faire subir à vos cheveux de trop fortes chaleurs. Réglez votre sèche-cheveux au minimum, en veillant à ne pas l’appliquer trop près. Préférez plutôt une chaleur douce et diffuse. De même, évitez de lisser trop fréquemment vos mèches, et abaissez la température du fer. Pensez aussi éventuellement à opter pour les colorations végétales, qui n’abîment pas les cheveux. Enfin, notez que le manque de sommeil, le stress et l’anémie peuvent avoir un impact négatif sur l’état de votre chevelure. Adoptez une bonne hygiène de vie au quotidien.

Comment remédier aux cheveux trop secs ?

Vous ne pouvez pas réparer les fourches existantes… Pas d’autres solutions donc que de les couper ! Prenez rendez-vous chez votre coiffeur pour une petite coupe d’été, afin d’éliminer vos pointes fourchues. Il vous faudra tout de même traiter votre chevelure en profondeur. Une fois débarrassée des fourches existantes, vous ne voudriez pas les voir réapparaître ! 

Il s’agit alors de nourrir intensément la fibre capillaire, afin de refermer les écailles trop ouvertes et gainer le cheveu. Pour ce faire, privilégiez les masques pour cheveux à réaliser vous-même. Ces derniers pourront alors réparer votre chevelure, et lui redonner tout le pep’s qu’elle mérite. Favorisez les ingrédients végétaux aux propriétés hydratantes et nourrissantes. Bien souvent, vous avez déjà ce qu’il faut dans vos placards !

traitement-naturel-cheveux-secs

Quels traitements naturels pour les cheveux secs et cassants ?  

En cas d’anémie, pensez à faire une cure de spiruline. Cette algue riche en fer peut vous aider à retrouver une chevelure en meilleure santé, ainsi qu’un regain d’énergie. En ce qui concerne le cheveu en lui-même, je vous conseille ces trois recettes de masques capillaires faits maison. En plus des recommandations ci-dessus, cela permettra de nourrir profondément et durablement vos cheveux. Vous n’aurez ainsi plus de raison de vous soucier d’avoir les cheveux cassants.

Recette n°1 : le masque capillaire à l’avocat

🌟Ingrédients utilisés : 🌟

  • un avocat bio bien mûr ;
  • un jaune d’œuf ;
  • une cuillère à soupe de miel.

Coupez l’avocat en deux, ôtez le noyau, et récupérez la chair à l’aide d’une petite cuillère. Écrasez la chair d’avocat dans un récipient avec le dos d’une fourchette. Cassez l’œuf, déposez le jaune sur la purée d’avocat, puis ajoutez le miel et mélangez l’ensemble. Essayez d’obtenir la consistance la plus homogène possible. Étalez ce masque sur toute votre chevelure, en insistant particulièrement sur les longueurs. Laissez poser au moins une demi-heure avant de faire votre shampoing.

Recette n°2 : le masque pour cheveux aux huiles végétales

🌟 Ingrédients à doser en proportions égales : 🌟

  • une mesure d’huile de ricin ;
  • une d’huile d’argan ;
  • et enfin une d’huile de coco.

Mélangez ces trois huiles végétales dans un bol. Si elles ont du mal à se mélanger, n’hésitez pas à les chauffer quelques instants au bain-marie, leur application en sera d’autant plus facile. Répartissez ensuite cette préparation sur vos cheveux de manière uniforme. Laissez poser au minimum une heure, voire si possible toute la nuit en vous couvrant la tête avec un bonnet auto-chauffant. Le cheveu aura ainsi le temps d’absorber le plus d’huile possible, et l’effet du masque sera plus probant.

recette-masque-cheveux-secs

Recette n°3 : le masque à l’aloe vera pour hydrater votre chevelure

🌟 Ingrédients utilisés : 🌟

  • 3 cuillères à soupe de gel d’aloe vera (vous en trouverez facilement en épicerie bio) ;
  • 3 cuillères à soupe d’huile de jojoba ;
  • 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de romarin.

Mélangez tous ces ingrédients dans un petit récipient. Humidifiez vos cheveux avec un vaporisateur à eau, ou en les passant directement sous la douche. Essorez-les, puis démêlez-les soigneusement. Appliquez ensuite ce masque nourrissant pour cheveux secs et cassants. Laissez poser une bonne vingtaine de minutes, rincez, puis faites votre shampoing.

Vous trouverez aussi sur ce blog d’autres conseils sur l’application de masques capillaires à base d’huile de ricin.  

Comment bien appliquer un masque pour cheveux ?

Pour optimiser le résultat de vos soins, et en tirer le maximum de bienfaits, il faut bien sûr appliquer correctement votre masque capillaire.

  1. Prenez un peu de matière au creux de la main, et de l’autre main, appliquez le masque mèche par mèche.
  2. Entortillez quelque peu chaque mèche en appliquant le soin, de manière à ce qu’elle ne s’emmêle pas aux autres.
  3. Procédez ainsi pour toute la chevelure.
  4. Une fois que le soin est appliqué, couvrez votre tête avec une charlotte ou un bonnet auto-chauffant. À défaut, passez une serviette éponge sous l’eau bien chaude, et essorez-la soigneusement.
  5. Enroulez vos cheveux avec, et gardez-la le temps de la pose du masque. 
  6. Malaxez délicatement, puis rincez et terminez par un shampoing doux et sans sulfates de préférence.

Si possible, évitez le sèche-cheveux ou le lisseur et laissez vos cheveux sécher à l’air libre après le soin. Répétez l’opération 2 à 3 fois par semaine sur des cheveux très abîmés, puis tous les dix jours environ en entretien.

Le mot de la fin

Vous l’aurez compris, les ingrédients naturels sont de précieux alliés pour votre chevelure. Ils peuvent même vous sauver des cheveux cassants, secs, et qui tombent. Appliqués en masque pour les cheveux, ces traitements naturels rendront votre chevelure plus brillante, fortifiée et en pleine santé. Lorsqu’elle est bien nourrie, la fibre capillaire pousse plus vite. Voyez aussi sur le blog l’évolution de la longueur des cheveux suite à l’application d’huile de ricin en masque.

 

cheveux-cassant-remede

Les remèdes de grand-mère pour cheveux cassants

Vous souvenez-vous des recettes que nos grands-mères utilisaient en toute circonstance ? Pour chaque petit bobo,  nos grands-mères avaient toujours une solution. Aujourd’hui, spontanément, c’est à elles que nous pensons lorsque nous avons besoin d’un remède simple et efficace. Dans cet article, je perpétue la tradition et vous livre les meilleurs conseils de nous aïeules pour prendre soin des cheveux cassants.

Qu’est-ce qu’un remède de grand-mère ?

Une recette de grand-mère, c’est un remède naturel, élaboré à partir d’ingrédients que nous avons tous dans nos cuisines. Ces recettes, aussi simples soient-elles, ont fait leurs preuves et ont démontré leur efficacité au fil des années. Rappelons-nous qu’il y a 50 ou 60 ans, les produits d’entretien et de beauté n’avaient pas encore envahi les rayons de supermarché (d’ailleurs, les supermarchés tels que nous les connaissons n’existaient pas !). Pourtant, elles se débrouillaient très bien sans…

Ces recettes simplissimes se transmettaient de génération en génération. Facile à réaliser, elles séduisent par leur facilité d’utilisation et par leur efficacité.

remede-grandmere

Le classique shampoing aux œufs pour les cheveux cassants

Voici un remède de grand-mère très connu : le célèbre shampoing aux œufs. On l’aime particulièrement pour sa simplicité, son efficacité et son action sur tout type de cheveux.

Le saviez-vous ? Avant l’invention du shampoing industriel, tout le monde utilisait cette recette !

🌟Shampoing aux œufs : mode d’emploi 🌟

Pour les cheveux très secs, je vous recommande de n’utiliser que les jaunes d’œufs. Les blancs ont tendance à assécher la fibre capillaire. Pour des cheveux mi-longs, comptez 3 à 4 jaunes d’œufs battus.

  1. Mouillez vos cheveux comme à l’ordinaire
  2. Appliquez les jaunes battus sur toute la longueur
  3. Massez doucement le cuir chevelu pendant quelques minutes
  4. Rincez à l’eau tiède. N’utilisez pas une eau trop chaude au risque de faire cuire les jaunes.

Pour celles qui auraient du mal avec l’odeur de ce shampoing, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang ou de lavandin, à la senteur délicate et parfumée.

Petite précision : ce shampoing ne mousse pas et c’est normal ! Cela n’empêche pas les agents tensio-actifs de laver vos cheveux.

Soignez les cheveux cassants avec ces traitements naturels

Nos grands-mère connaissaient d’excellentes techniques pour prendre soin des cheveux secs et cassants. Dans leurs petits carnets, on retrouvait les bienfaits de différents ingrédients naturels.

L’huile d’avocat pour nourrir la chevelure  

À utiliser en masque, ou en bain, l’huile d’avocat nourrit et hydrate la fibre capillaire et le cuir chevelu. Après application, votre chevelure est plus douce, et plus facile à démêler. Adieu les poignées de cheveux laissées sur la brosse après le coiffage ! Pour en savoir plus sur ses bienfaits et son utilisation, lisez vite cet article dédié à l’huile d’avocat. En plus d’être un excellent agent hydratant, l’huile d’avocat rendra à vos cheveux toute la brillance et la douceur qu’ils méritent.

L’aloe vera pour hydrater le cheveu en profondeur

Voici un autre ingrédient dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer : le gel d’aloe vera. Vous en trouverez facilement dans les épiceries bio ou sur internet.

Le gel d’aloe vera s’utilise de différentes manières :

  • en l’intégrant directement dans l’une des nombreuses recettes que je vous propose sur ce blog,  en
  • application directe sur les pointes sèches, après séchage (notamment si vous utilisez un sèche-cheveux).

Les propriétés hydratantes de l’aloe vera permettront à votre chevelure de retrouver toute sa splendeur.

L’huile de ricin pour un soin naturel tout-en-un

Vous vous en doutez, mon remède de grand-mère favori est l’ huile de ricin !

Particulièrement recommandée pour les cheveux crépus, cette huile aux nombreuses vertus vous hydrate le cuir chevelu et nourrit vos pointes sèches. Elle aide votre chevelure à retrouver toute sa douceur et sa vitalité. En effet, les cheveux bouclés et crépus sont davantage sujets à la casse et à la sécheresse. Raison de plus pour les chouchouter !

cheveux-crepus-cassant

La recette préférée de ma grand-mère pour nourrir ses cheveux cassants

Voici maintenant la recette du masque pour cheveux secs de ma grand-mère. Ce soin capillaire peut-être appliqué une fois par semaine en traitement de fond, puis environ une fois par mois en entretien, pour des cheveux doux et brillants.

🌟Ingrédients 🌟

  • 1 banane bien mûre ;
  • 10 mL d’huile de coco ;
  • 10 mL d’huile de ricin ;
  • 1 cuillère de miel.

🌟Utilisation 🌟

  1. Écrasez la banane dans un bol, à l’aide d’une fourchette
  2. Faites chauffer les huiles pour les liquéfier : laissez-les reposer environ un quart d’heure sur un radiateur ou au soleil),
  3. Mélangez les huiles et la banane écrasée
  4. Ajoutez le miel, et remuez pour obtenir une pâte uniforme
  5. Appliquez cette préparation sur vos cheveux, en insistant sur les pointes
  6. Enroulez-vous la tête dans une serviette chaude (ou à défaut avec du film alimentaire) et laissez poser une demi-heure
  7. Rincez soigneusement, puis lavez-vous les cheveux avec votre shampoing habituel.  

Adoptez la bonne technique de rinçage pour vos cheveux cassants

Le calcaire est une des principales causes des cheveux cassants et secs. Pour remédier à ce problème, et ainsi améliorer le rendu de vos soins maison, rincez vos cheveux avec un liquide acide. Servez-vous, par exemple, de jus de citron ou de vinaigre de cidre dans l’eau de rinçage pour vos shampoings. Ces derniers élimineront le calcaire présent dans l’eau.

Pour faciliter le rinçage, diluez ⅕ de jus de citron ou le vinaigre de cidre dans une bouteille d’eau vide et complétez avec de l’eau tiède. Vous apprécierez d’avoir un mélange tout prêt à portée de main ! Après avoir rincé votre shampoing, versez cette préparation sur vos longueurs, puis séchez-les normalement.

Le mot de la fin

N’oubliez pas que la réussite de ces traitements naturels repose essentiellement sur la répétition des soins dans le temps. Même si vos cheveux ne sont pas spécialement abîmés, vous pouvez leur offrir ces soins maison pour préserver leur beauté et leur force. Pour transmettre à votre tour ces recettes de grand-mères, n’hésitez pas à partager cet article autour de vous !

ricine-poison

Ricine : Tout savoir sur ce Poison hautement Mortel

La ricine est connue comme un poison extrêmement toxique pour les êtres humains et les animaux. Si celle-ci n’est bien évidemment pas présente dans l’huile de ricin, la ricine reste néanmoins très dangereuse. Nous vous expliquons à travers cet article comment cette plante si commune, à l’apparence anodine, peut se transformer en véritable menace. Retrouvez également les précautions à prendre pour éviter toute intoxication.

Dans cet article :

  • Quelle partie du ricin est toxique ?
  • Est-ce que je cours un danger avec l’huile de ricin ?
  • Un cas historique d’empoisonnement à la ricine
  • Comment ce poison peut-il être administré ?
  • Quels sont les symptômes d’intoxication à la ricine ?
  • Que faire en cas d’exposition ?
  • Le mot de la fin

Quelle partie du ricin est toxique ?

Pour faire simple, absolument toute la plante est toxique, y compris dans la feuille de ricin ! Cependant, la concentration en ricine est plus élevée dans les graines, où elle représente jusqu’à 10 % du poids de la graine crue. Ainsi, pour un homme de 50 kg, seulement 5 mg de ricine entraîneront la mort. D’autre part, si vous employez du tourteau de ricin pour votre jardin (celui-ci est notamment réputé pour éloigner les taupes), mieux vaut que vous n’ayez pas de chien ou de chat. En effet, le tourteau est appétissant pour eux, et son ingestion pourrait leur être fatale. En résumé, si vous avez un Ricinus Communis chez vous, veillez à ce que vos animaux et vos enfants ne s’y approchent pas de trop près. Lors d’un moment d’inattention, ils risqueraient de porter à la bouche des graines tombées au sol.

Est-ce que je cours un danger avec l’huile de ricin ?

Bien entendu, l’huile extraite du ricin ne représente aucun danger. Les seuls risques que vous courrez sont essentiellement liés à l’allergie, et aux symptômes qu’elle peut provoquer (démangeaisons, rougeurs). Cela n’a donc rien à voir avec une exposition à la ricine. En effet, les procédés de fabrication de l’huile sont très encadrés et stricts, afin que son utilisation soit parfaitement sécuritaire pour tout le monde. Seule l’ingestion d’huile peut éventuellement vous rendre malade, car son action est extrêmement puissante. Lorsque le dosage est trop fort, vous risquez alors de fortes diarrhées avec une d’eau et d’électrolytes très importantes. Ce sont ces pertes qui peuvent potentiellement nuire à votre bonne santé. Aussi, soyez particulièrement vigilant si vous décidez d’avaler de l’huile de ricin.

Un cas historique d’empoisonnement à la ricine

La ricine, ce poison hautement mortel, a déjà été utilisée comme poison par le passé. Avez-vous déjà entendu parler du parapluie bulgare ? En septembre 1978, le journaliste bulgare Georgi Markov, alors établi à Londres, a été assassiné avec de la ricine. Ce meurtre aurait été commandité par les services secrets soviétiques de l’époque. Cet homme se tenait debout, et s’est fait bousculer par un homme avec un parapluie. S’il n’y a pas prêté attention sur le moment, il s’est pourtant rendu à l’hôpital quelques heures après, la jambe tuméfiée. Ils ont alors retrouvé une micro bille contenant de la ricine, logée dans son mollet. Le poison avait commencé son office, et le journaliste a succombé deux jours après.

parapluie-bulgare-ricine

Plus récemment, en 2013 aux États-Unis, des lettres contenant de la ricine ont été envoyées au sénateur Roger Wicker ainsi qu’au président de l’époque, Barack Obama. En Europe, deux attentats ont été déjoués en 2018 sur le territoire français et en Allemagne. Les criminels projetaient un empoisonnement à la ricine au moyen d’explosifs et ont été arrêtés.

Comment ce poison peut-il être administré ?

Que ce soit en injection, inhalation ou ingestion, ce poison sera dans tous les cas une substance potentiellement mortelle. C’est cependant par inhalation que son effet est le plus délétère pour notre organisme : jusqu’à 1 000 fois plus que pour les autres voies de contamination. Si la ricine est ingérée, la substance toxique subit alors l’action des sucs gastriques, atténuant ainsi quelque peu son effet. Attention toutefois, seules quelques graines suffisent à tuer un chien par exemple. À titre de comparatif, l’université de Limoges a établi que la ricine était 6000 fois plus toxique que le célèbre cyanure et 12000 fois plus que le venin du crotale, un serpent venimeux d’Amérique Latine.

Quels sont les symptômes d’intoxication à la ricine ?

En cas d’ingestion, les effets du poison se feront sentir dans les heures suivant sa consommation. On observe alors généralement des vomissements importants et une diarrhée très aigüe, souvent hémorragique. Si la ricine est injectée, le point de piqûre devient alors rapidement douloureux. Le site d’injection se nécrose, contaminant alors rapidement tout l’organisme si le patient n’est pas traité. Enfin, lorsque la ricine est inhalée, les premiers symptômes surviennent dans les 8h suivant l’exposition. Les victimes présentent généralement des nausées, maux de têtes, fièvre et toux. Des difficultés respiratoires apparaissent alors, puis les poumons s’engorgent, ce qui finit par entraîner la mort en l’absence de soins appropriés.

ricine-toxique

Que faire en cas d’exposition ?

S’il existe bel et bien un antidote à la ricine, celui-ci n’est efficace qu’avant l’exposition au poison. Aussi, si jamais vous pensez avoir été exposé à de la ricine, voici les mesures d’urgence à adopter :

  • Si vous avez été en contact avec de la ricine en poudre, ôtez vos vêtements, si possible en les découpant pour éviter de les passer par-dessus la tête ;
  • Prenez une douche, et savonnez-vous soigneusement ;
  • Si vous pensez avoir avalé de la ricine, ne cherchez pas à vous faire vomir ;
  • Rendez-vous le plus rapidement possible à l’hôpital ou chez votre médecin en lui expliquant la situation.

La prise en charge médicale consiste alors essentiellement à traiter tous les symptômes liés à l’empoisonnement, ainsi qu’à éviter sa propagation dans tout l’organisme. Lorsque le patient empoisonné survit dans les cinq jours suivant la contamination, l’issue est alors généralement favorable.

Le mot de la fin

Au travers de cet article, vous avez pu constater à quel point le ricin est puissant. Si les bienfaits de son huile sont absolument remarquables, sa toxicité l’est tout autant, au point d’être considéré comme une arme bactériologique par les autorités. Il convient donc de se rappeler à chaque instant le pouvoir des plantes, afin de mieux les connaître et pouvoir les utiliser en toute sécurité. De manière générale, n’hésitez pas à demander conseil à des personnes qualifiées avant d’utiliser les plantes pour vous soigner.

plante ricin

Ricin : Notre guide pour comprendre et utiliser cette plante aux multiples vertus médicinales

Si vous êtes présent aujourd’hui sur ce site, c’est certainement pour rechercher plus d’informations au sujet de l’huile de ricin. Bonne nouvelle : vous êtes au bon endroit ! Cette huile, issue de la plante Ricinus Communis, est réputée pour avoir de nombreux bienfaits, au point d’être considérée par certains comme une plante médicinale. Apprenez dès maintenant à mieux connaître cette plante, et découvrez ses utilisations, aussi variées que diverses pour notre santé.

Dans cet article : 

  • Les origines historiques de l’huile de ricin
  • Ricinus communis : la plante médicinale dont est issue l’huile de ricin
    • Où pousse le ricin ?
    • Description botanique du ricin
  • De la graine de ricin à l’huile
  • Les nombreux bienfaits de cette huile pour notre corps   : 
    • Les cheveux et les ongles
    • La peau
    • Les douleurs articulaires
    • Le système digestif
  • Le mot de la fin

Les origines historiques de l’huile de ricin   

Ne vous êtes-vous jamais demandé de quand datait l’utilisation de l’huile de ricin ? Sachez qu’à peu près toutes les anciennes médecines la mentionnent. Cette huile ancestrale ferait parler d’elle depuis 4000 ans avant J.-C. ! Elle serait également mentionnée dans l’Ebers Papyrus, un traité de médecine datant de 1550 avant J.-C..

On retrouve également sa trace dans la médecine ayurvédique indienne, 2000 ans avant J.-C. Par extension géographique, elle est aussi mentionnée dans la médecine traditionnelle chinoise. À cette époque,  cette huile servait avant tout de combustible pour les lampes à huile. Ses usages médicinal et cosmétiques étaient secondaires, mais déjà existants.

papyrus-ricin

Ricinus communis : la plante médicinale dont est issue l’huile de ricin

Où pousse le ricin ?

En toute logique au vu de son histoire, ce végétal pousse essentiellement dans les régions au climat tropical, voire aride. Aujourd’hui, environ 70 % de la production mondiale de graines de ricin provient de l’Inde. Toutefois, cette plante tropicale était principalement à l’origine cultivée en Éthiopie et en Égypte. Le ricinus communis est connu sous plusieurs appellations, selon sa région : ricin, carapate, ou encore palma christi, signifiant la main de Dieu en espagnol. Ce surnom est dû à la forme de ses feuilles, qui comportent 5 à 7 lobes, rappelant ainsi une paume de main ouverte.

Description botanique du ricin

Cet arbre (ou arbuste, selon les régions), peut atteindre jusqu’à 10 mètres de hauteur. Il fait partie de la famille des euphorbiacées, un ensemble de végétaux ayant pour caractéristique commune de produire une substance laiteuse dans leurs tissus. Pour autant, le ricin produit plutôt une substance aqueuse. C’est une plante vivace, et robuste, pourvu qu’elle ne soit pas trop exposée au gel. Sa croissance est rapide : entre 1,80 m et 3 m par an ! Le ricin ne fleurit qu’aux beaux jours, et ses fruits, les graines de ricin, poussent à l’intérieur de coques hérissées, de couleur verte à rouge, selon les variétés.

D’ailleurs, saviez-vous d’où vient le nom de “ricin” ? Il provient du latin ricinus, signifiant “tique”. Aussi curieux que cela puisse paraître, c’est en effet ce à quoi peuvent faire penser les graines avec leur forme et leur coloris brun à brun foncé.

De la graine de ricin à l’huile

L’huile est directement extraite des graines de ricin, par pression à froid. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement, les graines, après récolte, sont passées dans une sorte de grand pressoir. Le liquide que contiennent les graines est alors recueilli, il s’agit de l’huile de ricin. La pression à froid permet une huile plus pure et de meilleure qualité, car elle conserve ainsi tous les acides gras qui la rendent si intéressante pour notre santé et notre beauté.

Toutefois, aux Antilles notamment, on préfère la pression à chaud, traditionnelle. Ainsi, les graines de ricin sont chauffées avant d’être pressées. L’huile obtenue est alors plus colorée et odorante. On l’appelle alors plus volontiers huile de carapate, et pour autant, ses propriétés sont relativement similaires. Malgré tout, les puristes ont tendance à considérer la pression à froid comme plus respectueuse de la composition et de la pureté du produit fini.

graines-ricin-huile

Les nombreux bienfaits de cette huile pour notre corps                

Mais venons-en aux faits : les vertus médicinales de l’huile de ricin. Voici les domaines dans lesquels cette huile peut être utile :

Les cheveux et les ongles

Voici certainement l’usage le plus répandu de l’huile de ricin : les bains d’huile pour vos cheveux. Vous trouverez sur le site de nombreuses recettes, pour fortifier votre chevelure, mais aussi la faire pousser plus rapidement. Cette huile végétale nourrit en effet en profondeur la fibre capillaire, lui permettant ainsi une croissance optimale. Adieu cheveux secs et cassants, et à vous la crinière resplendissante !

N’oublions pas non plus les cils, sourcils et ongles : composés comme le cheveu de kératine, ils bénéficieront eux aussi des bienfaits de l’huile de ricin. Profitez de manucures impeccables et d’un regard de biche avec un seul et même ingrédient.

La peau

La peau est bien souvent le siège de multiples tracas. Acné, vergetures, cicatrices, rides et mêmes cors… Autant de problèmes qui ont une solution : l’huile de ricin. Grâce aux propriétés émollientes, hydratantes, antimicrobiennes et antifongiques (rien que ça !) de cette huile, peu de problèmes de peau résistent à ce remède. C’est cette polyvalence qui en fait une huile extraordinaire pour votre visage, mais aussi pour tout votre corps.

En cataplasme, ou en massage, la peau profitera de ces nombreux bienfaits. Vous pourrez ainsi atténuer les marques sur votre peau, mais aussi soigner votre acné, et faire disparaître vos cors. Son action anti-âge est elle aussi remarquable, lorsqu’elle est appliquée en masque sur le visage.

Les douleurs articulaires

Comme mentionné dans la médecine chinoise, l’huile de ricin aiderait à diminuer les douleurs liées à l’arthrose. Grâce à son action anti-inflammatoire, elle permettrait d’améliorer le confort de vie des personnes souffrant de cette maladie. Dans ce cadre, faites chauffer l’huile et massez consciencieusement la zone douloureuse pendant quelques minutes chaque jour.

Ce procédé fonctionnerait également pour les douleurs musculaires, telles que les courbatures liées à l’effort, comme après une bonne séance de sport. Si toutefois le massage était trop douloureux, contentez-vous d’un cataplasme, à garder une heure ou deux sur la zone concernée. Vous pouvez  tout simplement fabriquer votre propre cataplasme à l’aide d’un linge propre, imbibé d’huile chauffée qu’il vous suffira d’appliquer. Bien sûr, vous pourrez réutiliser ce linge pour un nouveau cataplasme en l’imbibant encore une fois d’huile.

Le système digestif

L’huile de ricin est très réputée pour les problèmes de constipation. Toutefois, soyez extrêmement vigilant avant d’ingérer cette huile. En effet, elle irrite la muqueuse intestinale, et peut provoquer de très fortes diarrhées. Aussi, consultez votre médecin avant d’envisager cette solution.

Utilisée en cataplasme sur l’abdomen et plus particulièrement sur le foie, cette huile aurait un effet drainant sur les toxines de l’organisme. À l’approche de l’hiver, Les naturopathes recommandent son application trois jours de suite, pendant une à deux heures, puis trois jours sans rien, et de nouveau trois jours de cataplasmes.

Le mot de la fin

Comme vous avez pu le lire dans ce guide, l’huile de ricin est incroyablement riche d’histoire et encore plus de vertus médicinales. Comme beaucoup de remèdes de nos ancêtres, nous avons bien souvent de grands trésors à portée de main, présents dans les plantes qui nous entourent. À nous d’apprendre à nous en servir et de constater par nous-mêmes leurs bienfaits.

bonnet chauffant soin

Nos conseils pour utiliser au mieux les bonnets chauffants

On a tous en tête l’image de l’immense casque du coiffeur des années 50… Mais détrompez-vous, le bonnet chauffant n’est pas aussi vintage qu’il en a l’air ! D’ailleurs, si vous faites des bains d’huile végétale régulièrement, vous devez certainement en avoir un à la maison. Si ce n’est pas encore le cas, découvrons ensemble en quoi le bonnet chauffant peut vous être utile. Je vous explique également comment l’utiliser au mieux chez vous et où l’acheter.

Dans cet article : 

  • Qu’est-ce qu’un bonnet chauffant ?
  • Comment se servir d’un bonnet auto-chauffant ?
  • Où peut-on acheter un bonnet chauffant ?
  • Quels sont les avantages à utiliser un bonnet chauffant pour ses soins capillaires maison ?
  • Le mot de la fin

Qu’est-ce qu’un bonnet chauffant ?

Tout d’abord, faisons le point sur ce qu’est un bonnet chauffant. Il s’agit tout simplement d’une charlotte, fabriquée dans une matière imperméable, afin de garder la chaleur naturelle émanant de votre corps. Si vous avez déjà fait l’expérience de vous enrouler la tête dans du cellophane, c’est un peu la même chose, mais avec le confort d’un élastique ajusté à son tour de tête. On appelle cela les bonnets auto-chauffants.

Il existe également des bonnets électriques, à brancher sur une prise de courant, à la maison. Le principe est le même pour les deux types de bonnets : produire de la chaleur autour de vos cheveux. Selon les modèles, certains sont conçus spécialement pour le séchage des cheveux, d’autres pour la pose de bigoudis ou permanentes.

bigoudis-bonnet-chauffant

Comment se servir d’un bonnet auto-chauffant ?

Concentrons-nous sur les bonnets auto-chauffants, en effet, ce sont eux qui vous seront utiles pour vos soins à base d’huile de ricin ou toute autre huile végétale. Pour vous en servir, rien de plus simple ! Il vous suffit de le sortir de son emballage, et de le mettre sur la tête. Ajustez ensuite l’élastique autour de votre tête et… c’est tout ! Cela paraît un peu simpliste dit ainsi, vous vous demandez donc certainement comment cela peut fonctionner ?

Tout réside dans la matière du bonnet. Comme mentionné plus haut, son imperméabilité garde la chaleur de votre tête. C’est cette chaleur qui favorise l’ouverture des écailles de vos cheveux. Ainsi, vos bains d’huile pénètrent plus rapidement dans la fibre capillaire. La micro-circulation sanguine du cuir chevelu est aussi stimulée par la même occasion.

Où peut-on acheter un bonnet chauffant ?

On ne trouve pas de bonnet chauffant dans les rayons des toutes les grandes surfaces type Carrefour, du moins pas à ma connaissance ! Pensez plutôt au web et aux grands sites marchands tels qu’Amazon. Pour moins de 10€, vous pourrez acheter un bonnet auto-chauffant, que vous pourrez réutiliser plusieurs fois sans aucun problème. Il est juste important de bien le rincer après chaque soin. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser du savon (type savon de Marseille) et de l’eau bien chaude pour enlever le plus d’huile possible entre chaque utilisation.

Si vous souhaitez profiter des bienfaits de la chaleur, mais que vous n’avez pas de bonnet chauffant sous la main, une serviette chaude fait aussi bien l’affaire. Pour cela, posez-la sur un radiateur, ou bien chauffez-la à l’aide d’un sèche-cheveux pendant quelques minutes avant vous l’enrouler autour de la tête pendant votre soin. L’effet durera certes moins longtemps qu’un bonnet auto-chauffant, mais cela reste tout de même une alternative valable.

Quels sont les avantages à utiliser un bonnet chauffant pour ses soins capillaires maison ?

Même si cela ne coûte pas cher, vous vous demandez peut-être pourquoi vous devriez utiliser un bonnet auto-chauffant ? Plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, cela raccourcit considérablement le temps de pose de vos bains d’huile. Au lieu de laisser poser toute une nuit sur des cheveux crépus notamment, vous pouvez vous contenter de quelques heures pour un résultat similaire. Finies les taies d’oreillers salies et les nuits désagréables !

bonnet auto chauffant

De plus, rappelez-vous : nous vous recommandons régulièrement d’enrouler votre chevelure dans une serviette chaude pendant les soins. C’est parce que la chaleur ouvre les écailles des cheveux d’une part, mais aussi fluidifie les mélanges à base d’huile. Ces deux actions combinées accentuent les propriétés bienfaitrices des huiles végétales pour vos cheveux, leur fournissant ainsi une véritable thérapie express !

Enfin, dernier avantage non négligeable : vos cheveux sont ainsi contenus. Finis les vêtements ou serviettes de toilette tâchés par vos recettes homemade. Le bonnet contient tous  vos cheveux, et, grâce à son élastique bien ajusté, il retient les éventuelles coulures d’huile. Vous gardez ainsi la nuque propre pendant vos soins, vous permettant de vaquer à vos tâches quotidiennes sans le moindre souci.

Le mot de la fin

Si vous ne les connaissiez pas déjà, j’espère que vous avez fait une belle découverte avec ces bonnets auto-chauffants. Et si vous les utilisiez déjà, n’hésitez pas à nous dire en commentaire quelles sont vos marques fétiches et s’ils font désormais partie intégrante de votre attirail de beauté capillaire !

ricin barbe

Comment entretenir sa barbe avec des produits naturels ?

Messieurs, une fois n’est pas coutume, cet article vous est tout spécialement dédié ! Que se soit pour un look dandy, hipster ou par conviction religieuse, avoir une belle barbe n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Votre cauchemar ? Les zones clairsemées, les trous dans la barbe ou encore une pousse lente et non uniforme du poil… Tous ces problèmes nécessitent un entretien minutieux et régulier de votre barbichette, le tout avec des produits naturels de préférence. Appliquez vite nos précieux conseils pour une barbe au poil !

Dans cet article :

    • Les causes possibles aux trous dans la barbe
    • Que faire  pour favoriser la pousse de la barbe ?
    • Bien entretenir sa barbe : des produits naturels pour éviter les trous
    • Le mot de la fin

Les causes possibles aux trous dans la barbe

Ou plus globalement, les causes possibles à l’aspect irrégulier de la barbe. En effet, certaines zones sont parfois lisses, sans aucun poil, ou alors seulement quelques-uns. Cela forme des trous peu esthétiques, souvent situés au niveau des joues, que vous essayez certainement de masquer par tous les moyens. Parmi les causes les plus courantes, nous retrouvons :

  • Un champignon de peau, appelé dermatophyte ;
  • Une maladie pouvant provoquer l’inflammation des follicules pileux ;
  • La prise de certains médicaments ;
  • Une hygiène de vie laissant à désirer ;
  • Le stress ;
  • La présence de tissu cicatriciel (brûlure ou vestige de suture, par exemple) ;
  • Un mauvais entretien général de votre barbe.

Si vous êtes concerné par l’une des trois premières causes possibles, qui sont d’ordre médical, prenez rendez-vous avec un dermatologue. Il vous prescrira un traitement approprié à votre situation, et qui sans doute réglera votre problème. Sinon, découvrez ces astuces simples et efficaces pour faire pousser votre barbe naturellement.

Que faire pour favoriser la pousse de la barbe ?

Tout d’abord, l’hygiène de vie. Celle-ci doit être optimale pour un bon fonctionnement général de notre corps. Un sommeil de qualité, du sport et une alimentation équilibrée sont les ingrédients essentiels pour un mode de vie sain. Commencez par changer quelques mauvaises habitudes, puis petit à petit, tendez le plus possible vers un équilibre profitable à votre santé, et par conséquent à la pousse de votre barbe.

entretien barbe naturel

De la même manière, réduisez autant que possible les facteurs stressants dans votre vie. Vous pouvez par exemple essayer de vous initier à la méditation. C’est un excellent outil pour abaisser son niveau de stress. Vous réduirez ainsi ses nombreux effets négatifs sur l’organisme, y compris l’apparition de poils ou de cheveux blancs, plutôt disgracieux,  avant trente ans. D’autre part, le sport est aussi une excellente solution pour être plus détendu au quotidien.

Enfin, prenez soin de votre barbe déjà présente. Ce n’est pas parce qu’elle n’est pas aussi parfaite que vous le souhaiteriez qu’elle ne mérite pas la plus grande attention. Bien au contraire, plus vous prendrez le temps de la bichonner, mieux elle se portera. Au programme donc : shampoings adaptés, brossages réguliers et, bien sûr, une petite visite chez le barbier de temps à autre pour un rafraîchissement complet. Ce spécialiste saura à coup sûr la mettre en valeur, et vous proposer une coupe qui ira bien avec votre style.

barbier ricin

Bien entretenir sa barbe : des produits naturels pour éviter les trous

Si malgré ces solutions, votre pilosité n’en fait qu’à sa tête, vous pouvez envisager quelques soins homemade. Pensez notamment pour cela à l’huile de ricin. Elle favorisera la pousse plus rapide du poil, et permettra de nourrir la peau de votre visage, ainsi que les bulbes pileux. Vous ne constaterez sans doute pas de miracle du jour au lendemain, mais en étant régulier, les résultats devraient être visibles au bout de quelques semaines.

Voici notre recette fétiche (choisissez, dans la mesure du possible, des ingrédients bio) :

<img />Ingrédients : <img draggable=1 cuillère à soupe d’huile de ricin ;

  • 2 cuillères à soupe d’huile de moutarde ;

 

  • 3 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas.

Tous les deux à trois jours, avant de vous coucher,  faites chauffer ce mélange quelques minutes dans vos mains. Répartissez l’ensemble de la préparation sur l’ensemble de votre barbe, et peignez-la afin de bien répartir l’huile. Puis pendant quelques minutes, effectuez des mouvements circulaires de massage du bout des doigts. Vous stimulerez ainsi l’absorption du mélange par votre peau, et favoriserez la circulation sanguine. Cette synergie aura un effet bénéfique sur l’aspect de votre pilosité. Cette recette simple vous procurera une barbe brillante et bien fournie, comme tout homme peut en rêver.

Le mot de la fin

J’espère qu’avec toutes ces astuces, vous pourrez enfin arborer une barbe dont vous serez fier. Toutefois, n’oubliez pas que chaque homme a un patrimoine génétique différent, et donc une pilosité plus ou moins importante. Aussi, pensez à adapter votre style en fonction des zones qui ont plus ou moins de mal à pousser. Un petit bouc assorti d’une jolie moustache seront plus séduisants qu’une barbe clairsemée ou hirsute !

 

ricin pharmacie allergie

Les réactions à l’huile de ricin qui doivent vous mettre en alerte !

Comme vous le savez maintenant, nous avons à coeur de vous donner les meilleures astuces pour votre beauté grâce aux huiles végétales, et plus particulièrement grâce à l’huile de ricin. Nous recevons souvent vos témoignages enthousiastes, et nous sommes toujours ravis de constater les effets positifs des huiles végétales dans votre vie. Cependant, il arrive parfois que tout ne se passe pas comme prévu. Réactions cutanées inattendues, allergie… Faisons le point aujourd’hui sur les signes qui doivent vous mettre en alerte.

Dans cet article :

  • Peut-on faire une allergie à l’huile de ricin ?
  • Comment se manifeste une réaction à l’huile de ricin ?
  • Quelles précautions prendre pour éviter cela ?
  • Le mot de la fin

Peut-on faire une allergie à l’huile de ricin ?

Pour faire court : oui, il est possible d’être allergique à l’huile de ricin. Toutefois, c’est une réaction extrêmement rare. Ce type de réaction arrive bien loin derrière les allergies alimentaires ou encore médicamenteuses. Ne croyez pas non plus que l’allergie à l’huile de ricin soit due à la ricine, un composant toxique de la plante Ricinus communis. Son procédé de fabrication permet d’éliminer les résidus de cette substance, véritable poison pour l’être humain. Les différentes huiles proposées à la vente sont donc inoffensives.

ricinus-communis-alerte

Le seul danger véritable est plutôt une allergie de contact, comme vous pourriez en avoir avec tout autre produit. D’ailleurs, si vous êtes sujet à une réaction suite à l’application de l’huile de ricin, n’hésitez pas à aller en pharmacie. Exceptionnellement, si les symptômes ne régressent pas rapidement, vous pourriez avoir besoin d’une consultation médicale pour obtenir un traitement adéquat. Auquel cas, abstenez-vous bien sûr à l’avenir d’utiliser l’huile de ricin dans vos soins beauté.

Comment se manifeste une réaction à l’huile de ricin ?

Comme toute allergie de contact : les manifestations sont facilement reconnaissables. Vous en avez certainement déjà connu. Si tel n’est pas le cas, les symptômes d’une réaction allergique sont les suivants :

  • Rougeurs ;
  • Démangeaisons ;
  • Apparition de plaques type eczéma ;
  • Sensation de chaleur ou de brûlure ;
  • Petits boutons.

Voilà ce qui caractérise une allergie cutanée chez la plupart des personnes. Ces symptômes disparaissent normalement au bout d’un à deux jours, sans rien faire de particulier. Si tel n’est pas le cas, ne tardez pas à consulter votre médecin. À défaut, rendez-vous dans votre pharmacie habituelle où un conseil avisé vous sera prodigué. De manière globale, tout symptôme inhabituel doit vous mettre en alerte.

Dans le cas de l’huile de ricin à boire, il vous faut être d’autant plus vigilant. Tout d’abord, voyez si son application sur votre peau ou votre cuir chevelu ne pose pas de problème. Ensuite, si vous tenez absolument à en ingérer, commencez par de toutes petites quantités. Ceci étant dit, cette huile est un puissant laxatif, aussi, allergique ou non, vous vous exposez à une forte diarrhée et, de ce fait, potentiellement à une déshydratation.

Quelles précautions prendre pour éviter cela ?

Comme avant d’utiliser une coloration pour les cheveux : réalisez un test d’exposition avant d’utiliser l’huile de ricin sur une plus grande surface. Pour ce faire, déposez quelques gouttes d’huile au pli du coude et massez quelques instants pour bien faire pénétrer l’huile dans la peau. Laissez passer plusieurs heures, et s’il ne se passe rien, vous pouvez en toute tranquillité vous servir de l’huile de ricin pour vos cheveux, votre barbe ou encore vos cils… Profitez ainsi des nombreuses vertus de cet élixir l’esprit serein. Sinon, évitez alors de l’utiliser sous peine de déclencher une réaction peut-être plus importante.

ricin-pharmacie

D’autre part, afin de minimiser les risques de réaction allergique, choisissez votre huile de ricin avec le plus grand soin. Il ne s’agit pas d’acheter l’huile de ricin comme un ingrédient banal, à écrire sur une liste de courses avant d’aller chez Leclerc…! Ainsi, optez pour une huile de ricin vierge, bio si possible et issue de première pression à froid. Choisissez également un fabricant réputé pour fournir des produits de qualité. Si vous ne trouvez pas votre bonheur ou que vous avez des doutes sur votre choix, demandez éventuellement conseil à votre pharmacien. Les prix seront peut-être un peu plus élevés que sur internet, mais vous aurez pu bénéficier des recommandations d’un professionnel de la santé. Vous aurez ainsi l’assurance d’une huile de qualité.

Le mot de la fin

Nous espérons, à travers cet article, avoir dissipé vos craintes quant aux risques liés à l’utilisation de l’huile de ricin. Si vous respectez les précautions d’usage et utilisez une huile de bonne qualité, vous ne risquez pour ainsi dire rien. Il ne vous restera plus qu’à vous concocter quelques soins homemade pour chouchouter votre peau ou vos cheveux et admirer le résultat ! Comme à l’accoutumée, n’hésitez pas à nous partager vos témoignages et vos interrogations concernant cette huile merveilleuse, nous serons ravis de vous répondre.

huile de ricin cils

L’huile de ricin est-elle uniquement pour les cheveux ?

Il est vrai que l’on parle beaucoup de l’huile de ricin pour les cheveux. C’est vrai qu’elle est très réputée pour accélérer leur pousse, mais aussi les rendre plus forts et plus brillants. Or, on aurait facilement tendance à oublier ces tout petits cheveux qui bordent notre regard : les cils ! Hé oui, ce sont eux qui vous donneront ou non un joli regard de biche. L’huile de ricin est vraiment utile pour de nombreuses utilisations, mais vous l’aurez compris, nous nous focaliserons aujourd’hui sur son action sur les cils.

Dans cet article :

    • L’huile de ricin pour les cils : quelle idée !
    • Comment appliquer l’huile de ricin sur vos cils ? Mode d’emploi
    • Quels résultats attendre suite à l’application de l’huile de ricin sur vos cils ?
    • Le mot de la fin

L’huile de ricin pour les cils : quelle idée !

Effectivement, de prime abord, l’idée peut paraître saugrenue. Toutefois, il n’en est rien, il n’y a qu’à regarder les divers témoignages avant / après et autres avis sur les blogs beauté, par exemple. Comme nous en avions déjà parlé, l’huile de ricin pour les cils est une excellente idée. Aussi utilisée pour le soin des yeux, cette huile est riche en acides gras essentiels et nourrit en profondeur les phanères, ce qui inclut donc vos cils.

cils-huile-de-ricin

Vous avez certainement déjà constaté, si vous vous maquillez fréquemment, que vous perdez des cils lors du démaquillage. Dans ce cas, l’huile de ricin peut aider à les fortifier, et ainsi prévenir leur chute. Autre avantage pour vos cils : cette huile végétale stimule leur pousse, favorise leur recourbement et enfin leur donne un aspect plus fourni. En somme, l’équation idéale pour un regard sublime en toute circonstance.

Comment appliquer l’huile de ricin sur vos cils : mode d’emploi

Premièrement, sachez qu’il n’y a rien de compliqué à cela ! Seule précaution à prendre si vous n’avez jamais utilisé cette huile auparavant : réalisez un test d’allergie au pli de votre coude avant de l’appliquer sur vos cils. Une fois cette formalité réalisée, deux options s’offrent à vous :

  • Soit vous achetez un tube de mascara vide : pas besoin d’aller en pharmacie, vous trouverez votre bonheur sur Amazon pour une poignée d’euros. Dans ce cas, il vous suffit de remplir le récipient d’huile de ricin à l’aide du petit entonnoir fourni avec. Appliquez donc l’huile à l’aide de la brosse du mascara, comme vous le feriez avec du maquillage, le soir quelques minutes avant de vous coucher. Seule règle à respecter : avoir bien démaquillé vos yeux avant l’application de l’huile de ricin.
  • Soit vous versez directement une à deux gouttes d’huile de ricin dans votre mascara favori, acheté chez Yves Rocher par exemple. N’en mettez pas plus de deux gouttes, sinon la consistance de celui-ci serait trop grasse, et nuirait à sa bonne tenue tout au long de la journée. C’est une très bonne astuce pour prendre soin de votre regard tout au long de la journée, sans même y penser !

Quels résultats attendre suite à l’application de l’huile de ricin sur vos cils ?

Au bout d’une à deux semaines d’application quotidienne, les avis sont plutôt unanimes vos cils :

  • sont plus brillants ;
  • tombent moins ;
  • commencent à être plus fournis.

Si vous continuez encore ce soin pendant un mois, vous constaterez que vos cils :

  • sont plus sombres ;
  • gagnent en densité ;
  • sont un peu plus longs qu’au départ ;
  • sont naturellement plus souples et recourbés.

mascara-huile-de-ricin

Pour mieux visualiser les résultats de l’application d’huile de ricin sur vos cils nous vous conseillons de vous prendre en photo, yeux fermés (demandez de l’aide à une amie ou votre compagnon si besoin !) chaque semaine. Vous aurez ainsi un meilleur aperçu de l’évolution et surtout un point de vue très objectif !

Pour des résultats visibles, misez sur une cure d’environ un mois, voire plus si vous partez avec une base de cils abîmés, notamment à cause d’un maquillage quotidien et/ou d’un démaquillage parfois oublié…En effet, les cosmétiques que nous utilisons représentent parfois une source d’agression pour notre peau et nos cils. Ceci est d’autant plus vrai si nous ne prenons pas le temps de bien nettoyer son visage chaque soir, afin d’en éliminer toute trace de maquillage. La peau, tout comme les cils suffoquent, et s’abîment alors.

Le mot de la fin

Nous vous encourageons vivement à tester l’huile de ricin sur vos cils. Nous avons hâte de voir vos photos avant / après, et ainsi constater que cela marche pour vous aussi. À vous le regard qui captive l’attention, même sans avoir mis de mascara. Profitez des propriétés naturelles de cette huile miraculeuse, avec un simple geste à effectuer au quotidien pour donner de l’éclat à vos cils. Si vous êtes déjà une habituée de l’huile de ricin pour les cheveux, en mettre sur vos cils deviendra votre nouvelle routine. Pour les autres, c’est un petit rituel à faire entrer dans votre vie, qui ne prend que quelques minutes, vous nous en donnerez des nouvelles !

transformation-huile-ricin

Les plus belles transformations grâce à l’huile de ricin

Vous entendez parler partout des propriétés miraculeuses de l’huile de ricin, mais à force, vous ne savez plus quoi en penser ? Des avis divers pullulent sur internet, que ce soit sur les blogs beauté ou bien les forums… Chacune y va de sa petite anecdote et il devient difficile de faire le tri. Pour vous y aider, cet article reprend les transformations constatées avec l’huile de ricin, ainsi que les questions que l’on se pose fréquemment au sujet de cette huile. Petit bonus pour la fin : notre meilleure recette pour débuter avec l’huile de ricin.

Dans cet article :

De vrais témoignages à propos de l’huile de ricin

Les questions les plus fréquentes sur l’huile de ricin

Ma meilleure recette pour vous familiariser avec le ricin

Le mot de la fin

De vrais témoignages à propos de l’huile de ricin

Nous en parlions dans notre article avant/après, nombreux sont les avis positifs suite à l’application de l’huile de ricin. Pour les cheveux ou pour les cils, celle-ci fait de véritables miracles. Bien entendu, cela ne peut être une vérité absolue pour tous, néanmoins, vous êtes assuré en appliquant cette huile végétale d’offrir un véritable soin à votre chevelure, ainsi qu’à vos cils et sourcils. Réputée pour stimuler la pousse de la fibre capillaire, l’huile de ricin fait partie des must-have de sa salle de bain pour le soin de ses cheveux.

avis-huile-ricin

Si vous lisez les commentaires de ce blog, vous pourrez apercevoir les témoignages suivants concernant la pousse de la barbe, des cheveux, des cils ou même sur ses effets sur la peau :

MrGunterbonsoir[…] j’utilise l’huile de ricin depuis 5 jours et je constate déjà quelque chose.

JeanLoup[…]L’huile de ricin fonctionne très bien sur les cheveux très fins et la calvitie. Étant atteint de psoriasis sur le corps, l’huile de ricin m’aide à éviter les démangeaisons et l’apparition de peaux mortes […]

MargerandBonjour j’utilise depuis qqs mois l’huile de ricin sur le visage. Le soir en remplacement de ma crème de nuit. Je suis satisfaite des résultats.

BrigitteBonjour tout le monde j’utilise huile de coco depuis longtemps et là je commence avec l’huile de ricin. PARFAIT après un coma j’ai perdu tous mes cheveux il y a 3 ans jours pour jours et aujourd’hui j’ai maintenant 35 cm de cheveux longs génial […]

SaloméJ’ai testé et en 1 semaine je vois le résultat c’est impressionnant ! ça marche aussi avec les ongles. Ils sont plus longs mais surtout plus résistants c’est dingue ce que cette huile peut faire !!!

Comme vous pouvez le constater, l’huile de ricin a aidé de nombreuses personnes. Alors, pourquoi pas vous ?

Les questions les plus fréquentes sur l’huile de ricin

Vous vous posez encore quelques questions au sujet de l’huile de ricin ? Voici celles que nous retrouvons le plus souvent en commentaires :

Au bout de combien de temps aurai-je des résultats ?

Impossible de répondre précisément à cette question. En effet, chaque organisme est différent et réagira à sa manière. Aussi, tout dépend du nombre d’applications, et de leur durée. Il est cependant raisonnable de penser qu’au bout d’un à deux mois, considérant une application bi-hebdomadaire, les résultats devraient commencer à être visibles. Si tel n’est pas le cas, peut-être faut-il alors se pencher sur les causes plus profondes de votre problème. Concernant la chute de cheveux par exemple, regardez aussi du côté de votre alimentation, qui peut jouer un rôle capital.

Quelle huile de ricin utiliser pour les soins ?

À vrai dire, peu importe la marque ou l’enseigne chez qui vous l’achetez. Choisissez-la bio, et issue de première pression à froid, ce sont des éléments importants pour une huile de ricin de qualité. Regardez aussi sa composition, et vérifiez qu’il n’y ait pas d’ingrédient controversé à l’intérieur (certaines applications mobiles telles que Clean Beauty pourront vous y aider).

Pour qui utiliser l’huile de ricin ?

À vrai dire, tout le monde peut se servir de cette huile, même les bébés. Une seule précaution d’usage à effectuer : faites un test d’allergie au pli du coude. Déposez quelques gouttes et attendez 24h pour voir si votre peau réagit. En cas de rougeur ou de démangeaison, ne vous servez pas de l’huile de ricin, vous y êtes peut-être allergique. De même, évitez de tenter l’expérience pendant votre grossesse, par précaution. Sans quoi, hommes, femmes, enfants, et personnes âgées peuvent utiliser sans danger cette fabuleuse huile végétale.

Ma meilleure recette pour vous familiariser avec le ricin

Alors, cette recette-là est d’une simplicité déconcertante : vous n’aurez besoin que… d’huile de ricin ! En effet, dans un premier temps, je vous conseille de l’utiliser pure, tout simplement. Ensuite bien entendu, vous retrouverez sur ce blog et ailleurs de nombreuses recettes plus élaborées. Dans un premier temps, appliquez simplement de l’huile de ricin pure sur vos sourcils par exemple. Une application simple et facile à faire, voilà qui devrait vous permettre de juger de son efficacité très simplement.

Le mot de la fin

J’espère que vous comprenez maintenant mieux pourquoi l’huile de ricin fait tant parler d’elle, et que je vous ai donné l’envie d’essayer à votre tour. N’hésitez pas à venir poster votre propre témoignage en commentaire afin d’en faire profiter la communauté.