ricine-poison

Ricine : Tout savoir sur ce Poison hautement Mortel

MIS À JOUR LE: 7 May 2019

La ricine est connue comme un poison extrêmement toxique pour les êtres humains et les animaux. Si celle-ci n’est bien évidemment pas présente dans l’huile de ricin, la ricine reste néanmoins très dangereuse. Nous vous expliquons à travers cet article comment cette plante si commune, à l’apparence anodine, peut se transformer en véritable menace. Retrouvez également les précautions à prendre pour éviter toute intoxication.

Dans cet article :

  • Quelle partie du ricin est toxique ?
  • Est-ce que je cours un danger avec l’huile de ricin ?
  • Un cas historique d’empoisonnement à la ricine
  • Comment ce poison peut-il être administré ?
  • Quels sont les symptômes d’intoxication à la ricine ?
  • Que faire en cas d’exposition ?
  • Le mot de la fin

Quelle partie du ricin est toxique ?

Pour faire simple, absolument toute la plante est toxique, y compris dans la feuille de ricin ! Cependant, la concentration en ricine est plus élevée dans les graines, où elle représente jusqu’à 10 % du poids de la graine crue. Ainsi, pour un homme de 50 kg, seulement 5 mg de ricine entraîneront la mort. D’autre part, si vous employez du tourteau de ricin pour votre jardin (celui-ci est notamment réputé pour éloigner les taupes), mieux vaut que vous n’ayez pas de chien ou de chat. En effet, le tourteau est appétissant pour eux, et son ingestion pourrait leur être fatale. En résumé, si vous avez un Ricinus Communis chez vous, veillez à ce que vos animaux et vos enfants ne s’y approchent pas de trop près. Lors d’un moment d’inattention, ils risqueraient de porter à la bouche des graines tombées au sol.

Est-ce que je cours un danger avec l’huile de ricin ?

Bien entendu, l’huile extraite du ricin ne représente aucun danger. Les seuls risques que vous courrez sont essentiellement liés à l’allergie, et aux symptômes qu’elle peut provoquer (démangeaisons, rougeurs). Cela n’a donc rien à voir avec une exposition à la ricine. En effet, les procédés de fabrication de l’huile sont très encadrés et stricts, afin que son utilisation soit parfaitement sécuritaire pour tout le monde. Seule l’ingestion d’huile peut éventuellement vous rendre malade, car son action est extrêmement puissante. Lorsque le dosage est trop fort, vous risquez alors de fortes diarrhées avec une d’eau et d’électrolytes très importantes. Ce sont ces pertes qui peuvent potentiellement nuire à votre bonne santé. Aussi, soyez particulièrement vigilant si vous décidez d’avaler de l’huile de ricin.

Un cas historique d’empoisonnement à la ricine

La ricine, ce poison hautement mortel, a déjà été utilisée comme poison par le passé. Avez-vous déjà entendu parler du parapluie bulgare ? En septembre 1978, le journaliste bulgare Georgi Markov, alors établi à Londres, a été assassiné avec de la ricine. Ce meurtre aurait été commandité par les services secrets soviétiques de l’époque. Cet homme se tenait debout, et s’est fait bousculer par un homme avec un parapluie. S’il n’y a pas prêté attention sur le moment, il s’est pourtant rendu à l’hôpital quelques heures après, la jambe tuméfiée. Ils ont alors retrouvé une micro bille contenant de la ricine, logée dans son mollet. Le poison avait commencé son office, et le journaliste a succombé deux jours après.

parapluie-bulgare-ricine

Plus récemment, en 2013 aux États-Unis, des lettres contenant de la ricine ont été envoyées au sénateur Roger Wicker ainsi qu’au président de l’époque, Barack Obama. En Europe, deux attentats ont été déjoués en 2018 sur le territoire français et en Allemagne. Les criminels projetaient un empoisonnement à la ricine au moyen d’explosifs et ont été arrêtés.

Comment ce poison peut-il être administré ?

Que ce soit en injection, inhalation ou ingestion, ce poison sera dans tous les cas une substance potentiellement mortelle. C’est cependant par inhalation que son effet est le plus délétère pour notre organisme : jusqu’à 1 000 fois plus que pour les autres voies de contamination. Si la ricine est ingérée, la substance toxique subit alors l’action des sucs gastriques, atténuant ainsi quelque peu son effet. Attention toutefois, seules quelques graines suffisent à tuer un chien par exemple. À titre de comparatif, l’université de Limoges a établi que la ricine était 6000 fois plus toxique que le célèbre cyanure et 12000 fois plus que le venin du crotale, un serpent venimeux d’Amérique Latine.

Quels sont les symptômes d’intoxication à la ricine ?

En cas d’ingestion, les effets du poison se feront sentir dans les heures suivant sa consommation. On observe alors généralement des vomissements importants et une diarrhée très aigüe, souvent hémorragique. Si la ricine est injectée, le point de piqûre devient alors rapidement douloureux. Le site d’injection se nécrose, contaminant alors rapidement tout l’organisme si le patient n’est pas traité. Enfin, lorsque la ricine est inhalée, les premiers symptômes surviennent dans les 8h suivant l’exposition. Les victimes présentent généralement des nausées, maux de têtes, fièvre et toux. Des difficultés respiratoires apparaissent alors, puis les poumons s’engorgent, ce qui finit par entraîner la mort en l’absence de soins appropriés.

ricine-toxique

Que faire en cas d’exposition ?

S’il existe bel et bien un antidote à la ricine, celui-ci n’est efficace qu’avant l’exposition au poison. Aussi, si jamais vous pensez avoir été exposé à de la ricine, voici les mesures d’urgence à adopter :

  • Si vous avez été en contact avec de la ricine en poudre, ôtez vos vêtements, si possible en les découpant pour éviter de les passer par-dessus la tête ;
  • Prenez une douche, et savonnez-vous soigneusement ;
  • Si vous pensez avoir avalé de la ricine, ne cherchez pas à vous faire vomir ;
  • Rendez-vous le plus rapidement possible à l’hôpital ou chez votre médecin en lui expliquant la situation.

La prise en charge médicale consiste alors essentiellement à traiter tous les symptômes liés à l’empoisonnement, ainsi qu’à éviter sa propagation dans tout l’organisme. Lorsque le patient empoisonné survit dans les cinq jours suivant la contamination, l’issue est alors généralement favorable.

Le mot de la fin

Au travers de cet article, vous avez pu constater à quel point le ricin est puissant. Si les bienfaits de son huile sont absolument remarquables, sa toxicité l’est tout autant, au point d’être considéré comme une arme bactériologique par les autorités. Il convient donc de se rappeler à chaque instant le pouvoir des plantes, afin de mieux les connaître et pouvoir les utiliser en toute sécurité. De manière générale, n’hésitez pas à demander conseil à des personnes qualifiées avant d’utiliser les plantes pour vous soigner.

Posted in Santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.