huile de ricin couperose

Huile de ricin et couperose

Huile de ricin et couperose
4.1 (8 votes) Soutenez moi en votant ici 🙂

L’huile de ricin est réputée pour son action bénéfique sur la peau, les cheveux et les ongles. Outre les bienfaits cosmétiques, l’huile de ricin peut vous aider à soulager différentes pathologies cutanées. Calmante et apaisante, elle se montre particulièrement efficace pour ralentir l’évolution de la rosacée.
Découvrons ensemble les vertus de l’huile de ricin pour la couperose.

Huile de ricin et couperose

La couperose : définition d’une pathologie

La couperose apparaît parmi les problèmes cutanés les plus fréquents. Également appelée “rosacée“, cette maladie évolutive est incurable. Il s’agit d’une affection circulatoire, relativement courante, caractérisée par l’apparition de rougeurs cutanées, ciblées sur le visage. Avez-vous pensé à l’huile de ricin pour la couperose ?

Symptômes

Les signes annonciateurs d’une couperose peuvent être nombreux. Parmi les principaux, on peut citer :

  • des rougeurs sur une zone particulière du visage : généralement les joues, le nez, le front ou le menton
  • une sensation de picotement
  • des formations variqueuses peuvent apparaître sur les zones concernées
  • l’apparition de télangiectasies, de petits vaisseaux sanguins dilatés

La couperose peut déclencher de nouvelles affections cutanées telles que l’eczéma ou encore le psoriasis. Dès les premiers symptômes, consultez votre spécialiste pour obtenir un avis médical.

Les différentes sortes de couperose

Il existe plusieurs types de couperoses, ou rosacées. Elles possèdent des symptômes spécifiques et sont généralement plus localisées.

 

  • Rosacée érythémato télangiectasie : elle se caractérise par des rougeurs ponctuelles, voire permanentes. On constate également des télangiectasies sur la partie supérieure de l’épiderme. Cette forme de couperose pour générer une sensation de brûlure et d’échauffement au niveau de la peau.
  • Rosacée papulopustuleuse : le visage est rouge, l’épiderme peut chauffer et démanger. La peau se couvre de papules qui peuvent être similaires à de l’acné.
  • Rosacée phymateuse : elle touche principalement la zone autour du nez et provoque un épaississement de l’épiderme.
  • Rosacée oculaire : cette forme de couperose est localisée sur les yeux. Elle entraîne une surproduction des glandes lacrymales et les vaisseaux sanguins oculaires sont dilatés. Dans les cas les plus graves, la rosacée peut toucher la cornée et affecter la vue.

Quels sont les causes et les facteurs déclencheurs de la couperose ?

Bien qu’initialement bénigne, la couperose peut se montrer handicapante de part son impact esthétique important. Elle atteint généralement les personnes dont le système de protection de la peau est fragile. Parmi les éléments déclencheurs communs, on retrouve :

 

  • le climat : une exposition au froid, au soleil ou au vent peut engendrer des réactions inconnues
    lhyperréactivité des vaisseaux sanguins du visage. C’est le dilatement qui provoque des rougeurs et peut être responsable des échauffements, des papules et des varicosités
  • un dérèglement immunitaire affectant la peau
  • un contact avec des bactéries ou des acariens
  • une fatigue passagère, une émotion forte ou une période de stress peuvent augmenter l’afflux sanguin sur les parties touchées par la couperose.

 

Si vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet, voici une vidéo qui répond à certaines interrogations.

Quelques recommandations

Afin de limiter les facteurs déclencheurs, on évite tout particulièrement :

  • les aliments pouvant générer un afflux sanguin ou des bouffées de chaleur : l’alcool, le thé, le café, les épices
  • les exercices physiques intenses
  • l’exposition à des variations de température trop importantes et au vent.

Si vous observez un quelconque changement au niveau de votre peau, ne tardez pas à consulter votre dermatologue pour obtenir un diagnostic et un avis médical avisé.

Les bons gestes à adopter

Si vous souffrez de couperose, voici nos conseils et recommandations pour limiter le phénomène :

 

  • soignez votre hygiène : cela permet de limiter les attaques bactériennes et l’apparition de papules, de rougeurs, etc.
  • privilégiez un savon doux pour vous laver régulièrement le visage
  • ne négligez pas l’hydratation de votre peau : elle aide l’épiderme à lutter contre le dessèchement.
  • optez pour des produits cosmétiques élaborés avec des ingrédients d’origine naturelle, formulés sans parfum ni parabène.

Huile de ricin et Couperose, avant après

Bon à savoir

Bien que la couperose puisse générer des boutons semblables à ceux de l’acné, sachez que le traitement médicamenteux prescrit ne sera pas efficace sur la rosacée, il peut même aggraver la situation.
À un stade avancé, les marques laissées par cette affection cutanée peuvent devenir indélébiles. Votre médecin traitant peut vous prescrire des médicaments tels que des stéroïdes topiques ou encore bêta-bloquants, et peut éventuellement vous proposer un traitement au laser.

L’huile de ricin pour la couperose : une alternative naturelle

Vous chercher une huile végétale pour la couperose ? Reconnue pour son action sur différents troubles dermatologiques tels que l’acné, l’eczéma ou encore le psoriasis, l’huile de ricin agit en profondeur pour redonner confort et douceur aux peaux fragilisées.

Les vertus de cette huile végétale pour la couperose

Grâce à forte concentration en acide ricinoléique, l’huile de ricin possède des bienfaits antiseptiques, antifongiques et anti-inflammatoires. Elle permet de :

 

  • hydrater en profondeur
  • améliorer la résistance de la peau
  • de stabiliser la micro-circulation sanguine
  • soulager les démangeaisons, les inflammations et de réduire les rougeurs
  • favoriser le processus de cicatrisation

Non-abrasive et peu comédogène, l’huile de ricin est un produit de premier choix pour protéger et purifier la peau de votre visage.

Comment utiliser l’huile de ricin pour traiter la couperose

Il ne sera pas bien compliqué d’intégrer cette huile dans votre routine beauté. Vous pouvez l’appliquer quotidiennement sur votre peau, en insistant sur les parties touchées. Cela permet de soulager, d’apaiser et de favoriser le système naturel de réparation cutané.

Huile de ricin et couperose, bienfaits

L’huile de ricin en masque contre la couperose

  1. Nettoyez votre visage à l’eau tiède et essuyez-le délicatement.
  2. Appliquez de l’huile de ricin sur votre peau, directement sur les zones affectées et faites pénétrer le produit par de légers massages circulaires.
  3. Laissez poser plusieurs heures au minimum, et dans l’idéal toute la nuit.
  4. Retirez l’éventuel excédent à l’aide d’un coton.

L’huile de ricin et l’huile de chanvre : l’association parfaite

Riche en vitamines, en oméga 3 et en acides gras, notamment l’acide gamma linoléique, l’huile végétale de chanvre dévoile des bienfaits nutritifs très intéressants. Sa composition aide à la reconstitution des lipides présents dans la membrane cellulaire. Renforçant les vertus de l’huile de ricin, elle apaise les rougeurs et les irritations.

Tolérée par tous les types de peau, on lui attribue de nombreuses vertus médicinales.
Vous pouvez l’appliquer en masque, en suivant la même procédure que pour l’huile de ricin seule.

Le mot de la fin

L’huile végétale de ricin permet d’améliorer considérablement la qualité de la peau. Hydratante et réparatrice, elle soulage considérablement les symptômes de la couperose.
Utilisée quotidiennement, vous constaterez une amélioration assez rapidement.
Vous êtes atteint de couperose ? Avez-vous déjà utilisé l’huile de ricin pour la couperose ? N’hésitez pas à nous faire part de votre avis et de vos astuces en commentaire !

 

 

Posted in Santé.